titre12La Mauritanie compte environ 3 millions d’habitants en 2005, avec une projection en 2050 de 7,5 millions d’habitants à raison d’une  croissance moyenne de 2% par an. La population âgée de 15 ans représente 43,1% en 2005 et la densité démographique est de 3 hbt/km2, pour une superficie totale de 1.025.520 km2.

Le PIB est passé de 991 millions de dollars américains en 2002 à 1,390 milliards en 2005.

C’est dans ce cadre qu’il est nécessaire de rappeler que les télécommunications et les Technologies de l’information et de la communication ont pris une grande dimension ces dernières années, avec la première licence GSM octroyée à Mattel, dont le capital est détenu majoritairement par Tunisie Télécom.

On dénombre 524.000 abonnés en 2004, contre 15.000 en 2000 pour les 2 opérateurs GSM opérant en Mauritanie, à savoir Mattel et Mauritel, pour un marché estimé à 2 millions de clients. Selon les chiffres disponibles, Mattel disposerait, en mars 2006, de 305.000 abonnés, pour un réseau dont la capacité est de 500.000 lignes, installé par le fournisseur chinois Huaweï en remplacement d’un réseau Nortel, dont la capacité initiale de 150.000 lignes a été vite saturée.

Actuellement, le taux de pénétration du GSM, pour les 2 opérateurs est de 20%, contre 60% en Tunisie et 40% au Maroc, et loin derrière l’Afrique du Sud avec 65% de taux de pénétration. L’opérateur Mauritel Mobiles est détenu à 80% par Maroc Télécoms et détient 67% de part de marché de la téléphonie mobile et fixe en Mauritanie.

Mattel, l’opérateur GSM est détenu à 51% par Tunisie Télécom, et compte développer rapidement son réseau particulièrement dans le sud du pays dans la région du fleuve Sénégal et cherche à améliorer la qualité dans la région de Nouakchott, qui compte 1 million d’habitants et dont le réseau radio GSM est souvent saturé pour les 2 opérateurs (entre 20H00 et 23H00).

La licence GSM de Mattel, acquise pour la somme de 28 millions de US $, dont une partie est fournie par Tunisie Télécom, sera totalement amortie fin 2006. Le Management de Mattel, qui croit dans le potentiel du marché cellulaire mauritanien, cherche à consolider sa position sur le marché mobile avec le renforcement de son infrastructure GSM et le lancement de plusieurs services à valeurs ajoutées, comme le SMS lancé le 04 avril 2006.

Par ailleurs, Mattel compte également diversifier son offre, avec l’intention de se lancer dans de nouveaux créneaux, comme le VSAT, le fixe, ou l’Internet mobile à haut débit. Il faut dire que cet opérateur (Mattel) est l’un des symboles de la réussite du partenariat tuniso-mauritanien.

Web Manager Center