Les prix des produits pétroliers ont augmenté mercredi 26 avril en Tunisie, pour la cinquième fois en quatorze mois, soit une hausse totale de 25%, en raison de la flambée des prix sur le marché international, a annoncé le ministère de l’Industrie et de l’Energie.
Le litre d’essence à la pompe a augmenté de 5% pour passer de un dinar à 1,050 dinar (1 dinar = 0,62 euro). Des augmentations du même ordre ont été appliquées au gazole, fuel domestique, pétrole lampant et gaz de pétrole liquéfié (GPL). C’est la cinquième augmentation depuis février 2005.
«Les ajustements décidés restent néanmoins limités et ne représentent que 20% du déficit supplémentaire enregistré tenant compte des prévisions du budget arrêtées sur la base de 60 dollars le baril», a indiqué le ministère de l’Industrie et de l’Energie, rappelant que la plupart des produits pétroliers demeurent fortement subventionnés. Ce ministère a lancé un appel à la «rationalisation» de la consommation d’énergie dans tous les milieux et tous les secteurs, indiquant qu’il est possible de réduire de 20% la consommation globale.
Pays importateur, la Tunisie est aussi productrice, couvrant 46% de ses besoins avec une production annuelle de 3,3 millions de tonnes équivalent pétrole.

L'Economiste