Web Manager Center

amwaj

Projet Amwaj à Rabat( Maroc)

La scène économique et financière tunisienne n’est vraisemblablement pas au bout de ses (bonnes) surprises. Ainsi et après les trois milliards de dinars pour l’achat des 35% de Tunisie Télécom, voilà que la société Emaar annonce un investissement de plus de 2,5 milliards de dinars pour le développement de la station touristique de Hergla. Un projet grandiose qui n’est pas sans nous rappeler les mégas projets annoncés par cette société immobilière dans son émirat de Dubaï et dont le dernier en date est cette incroyable station de ski érigée en plein désert.

Si, a priori, les deux investissements sont indépendants, force est de constater cette coïncidence avec l’annonce, durant cette même période et par ces deux mêmes sociétés, d’un investissement encore plus important au Maroc. Les deux entreprises ont signé en effet huit conventions avec l’Etat marocain portant sur un investissement de 17,2 milliards de dollars. Aussi bien au Maroc qu’en Tunisie, on n’en revient pas encore de ces montants dont on n’est pas vraiment habitués au Maghreb.

Pour les 35% de Tunisie Télécom, nous avons largement couvert l’événement et présenté Dubaï Holding.

Pour ce qui est du projet de Hergla, on rappelle que le Président Zine El Abidine Ben Ali a pris connaissance, en recevant, vendredi 14 avril, M. Mohamed Ben Ali Al-Abbar, président du Conseil d'administration de la Société immobilière ''Emaar'', des maquettes des différentes composantes de cette station touristique dont le Chef de l'Etat avait ordonné la réalisation.

Ces composantes consistent en un port de plaisance, un terrain de golf, des espaces de loisirs, des unités hôtelières et résidentielles ainsi que des espaces verts, le tout sur un espace de 1200 hectares dont 800 hectares d’espaces verts.

Le Président de la République a porté son intérêt à la sauvegarde de la dimension écologique du projet et à la protection de l'environnement, notamment la mise en valeur du patrimoine forestier de la zone. Le président du groupe ''Emaar'' a exprimé, dans une déclaration, ses remerciements au Président de la République, faisant état de son admiration pour les succès réalisés par la Tunisie dans tous les domaines.

Comme pour le cas de Hergla, on promet au Maroc une Côte d’Azur à Rabat. Ainsi, on apprend que le Roi du Maroc a signé pas moins de huit conventions d'investissement avec Dubai Holding et Emaar, portant sur la réalisation de projets d'aménagement et de valorisation touristique et résidentielle, pour un montant global de près de neuf milliards de dollars US. Ces huit accords prévoient ces investissements sur dix ans, dans quatre des principaux pôles de développement économique du Maroc, à savoir Rabat (5,1 milliards de dollars US), Marrakech (2,4 milliards de dollars US), Casablanca (1 milliard de dollars US) et Tanger (0,65 milliard de dollars (US).

Pour le cas de Rabat, la convention porte sur un projet d'aménagement de la corniche de Rabat sur une superficie de 330 hectares. D’un investissement de 3,1 milliards de dollars, cette corniche sera une véritable Côte d’Azur maghrébine, promet-on. Commentant ces investissements, un directeur à Dubaï Holding a déclaré que son entreprise est attachée à l’application de normes internationales de haut niveau dans tous ses projets régionaux et mondiaux et qu’elle apporte ses compétences et capacités à développées à travers la réalisation de grands projets immobiliers au Moyens-Orient et dans certains marchés sélectionnés, et ce dans le cadre d’une stratégie visant l’exploitation des perspectives de développement offertes au niveau régional et mondial.