C'est à 30 km au sud de Safi, en longeant une route en haute corniche offrant des vues magnifiques , qu'on accède à Souira Qdima. Un petit village de pêcheurs accroché aux Cap du Juif et curieusement épargné par les complexes hôteliers. Le paysage se compose d'une une belle plage de sable fin protégée par un cordon de récifs, des couchers de soleil interminables, une petite forteresse portugaise et une nature verdoyante, qui en font un paradis pour les voyageurs en quête de calme et de romantisme...Mais ce n'est que partie remise !

Comme le site de Taghazout, Souira Qdima a été choisie par le consortium espagnol, Urbagolf, pour y édifier un immense complexe touristique haut de gamme, pour en faire une destination mondiale, capable d'attirer des vacanciers à haut pouvoir d'achat.

Le coût estimatif global du projet s'élève à 2 milliards d'euros, et permettra en coutre la création à court terme de plusieurs milliers d’emplois directs. On prévoit ainsi la construction de 20 hôtels de 4 et 5 étoiles, 8 golfs de 18 trous, des casinos, des clubs d’équitation, des stades polo et hippique, des clubs de tennis, un port de plaisance, des centres commerciaux, des salles de cinéma, un grand centre de thalassothérapie, des bains maures, des villas résidentielles (plus de 3.000), des immeubles résidentiels et touristiques (avec plus de 40.000 appartements), des équipements publics (des écoles, des centres de santé, des administrations, des centres sociaux ou encore culturels). On prévoit même la construction d’un aéroport international.

En attendant la décision de la Primature, jouissez temporairement du calme du site, et faites la promenade jusqu'au niveau de la mer, pour apprécier seul ou en amoureux, les derniers moments de sérénité et de douceur que nous offre Souira Qdima.